fbpx
04/11/2020

Recherche et développement: une division qui évolue et qui s’avance avec l'entreprise

Dans une première phase, la division Recherche et Développement de Sun Ballast® a été conçue et structurée avec deux objectifs fondamentaux :

1) améliorer les produits que nous offrons ;

2) développer de nouvelles solutions de caractère innovant qui puissent être de support à la fois à l’efficientamento et à l’exploitabilité des installations photovoltaïques.

Le savoir-faire et les équipements technologiques ont été parfaits pour explorer des domaines, des dynamiques et des cas qui n’avaient pas encore trouvé de définition claire.

Cependant, dans un secteur relativement jeune comme le photovoltaïque, le pôle Recherche et Développement a rapidement assumé un rôle fondamental, qui a dépassé l’activité habituelle de conception et d’expérimentation.

Pour donner un exemple pratique: les réglementations qui établissent les paramètres statiques des structures reposant sur des surfaces planes sont pratiquement inexistantes, ou plutôt il n’y en a pas de spécifiques. Les NTC pour la construction sont donc pris comme référence, mais en fait, à ce jour, il n’existe pas de texte unique qui réglemente le photovoltaïque de manière définitive et sans ambiguïté. Comme vous pouvez facilement l’imaginer, cela laisse place à des solutions peu orthodoxes et à des interprétations techniques discutables.

Pour cette raison, notre première étape a été de clarifier et de donner un retour technique étayé non seulement par des déductions et / ou interprétations de l’arrêté ministériel du 17/01/2018, mais par des tests objectifs. Objectif car ils sont réalisés en laboratoire avec une méthode scientifique: soufflerie, dynamique des fluides et analyse FEM, contraintes sur les éléments de construction avec essais de rupture et de traction des barres filetées, cycles de vieillissement des matériaux …

Des domaines dans lesquels, comme il est facile de le deviner, la contribution du pôle Recherche et Développement a été déterminante.

En fait, dès nos débuts en 2013 nous nous sommes rendu compte qu’il était essentiel d’établir d’abord quels étaient les paramètres de base les plus appropriés, à utiliser dans le dimensionnement d’un champ photovoltaïque sur une surface plane: cela peut paraître évident ou trivial, mais c’est le principal problème à résoudre. .

Le DM divise en fait les types de toits en: toits en pente, toits plats, auvents et auvents, hangars.

Donc, la première question à laquelle il faut répondre est: lequel de ces types ressemble le plus à un champ photovoltaïque avec une inclinaison (angle) non coplanaire au toit?

En s’inspirant du DM du 14/01/2008, nous nous sommes rendu compte que la meilleure façon d’établir le CP (coefficients de pression) sur la première rangée la plus exposée au vent était celle indiquée pour les toits plats. Puis en appliquant la poussée aux différentes rangées, les paramètres utilisés sur les toits des hangars ont été considérés, mais sans utiliser la diminution progressive du Cp entre les rangées, prévue par le DM qui aurait amené les coefficients de poussée à des valeurs très faibles, à notre avis non en vigueur.

Enfin, nous avons dû prendre en compte l’augmentation de la charge sur le toit (Kg / m2), en veillant à ne pas dépasser les paramètres au-dessus desquels la vérification sismique est requise.

En conclusion, le vrai défi était de trouver le juste équilibre entre la solidité et le poids de la structure: pour cette raison, une approche approximative telle que «en cas de doute je mets plus de poids» n’aurait pas conduit à une solution fonctionnelle et sûre.

Ainsi, avec une série de tests en soufflerie, à la fois sur des éléments à taille réelle et sur des maquettes de bâtiments à échelle réduite, ainsi que des simulations en dynamique des fluides, nous avons acquis un savoir-faire approfondi basé sur des expériences réelles, sur lesquelles nous basons les dimensionnements réalisé par notre support technique lors de la phase de devis.

Le savoir-faire agit comme une génératrice dans la phase de conception et de prototypage de nouveaux modèles.

Avec cette approche, utilisant le pôle Recherche et Développement comme précurseur et phare dans des domaines encore inexplorés, en sept ans d’activité nous sommes passés de deux à plus de quarante modèles. Avec deux nouveaux brevets déposés.

Aujourd’hui, Sun Ballast peut se vanter de la plus large gamme de solutions pour les structures sur les toitures terrasses offertes sur le marché européen et au-delà.

Demandez maintenant un

Devis personnalisé

remplissez le formulaire

Vous avez besoin

Assistance technique ?

CONTACTEZ-NOUS MAINTENANT